lundi 28 décembre 2015

Cassolette de Saint-Jacques aux morilles

Vous souhaitez éblouir votre petit ami, votre belle-famille ou encore votre patron ? Voici la recette qu'il vous faut... Une peu onéreuse mais tellement délicieuse ! 
Chaque fois que j'ai eu l'occasion de la réaliser, le succès a été au rendez-vous. 
Seul point à vérifier auprès de vos invités : qu'ils aiment les coquilles Saint-Jacques et surtout les morilles...





Ingrédients pour 6 personnes :
350 gr de coquilles Saint-Jacques
200 gr de crevettes
250 gr d'écrevisses
250 gr de morilles surgelées
1 échalote
1 c à s de beurre
safran
piment d'Espelette
5 cl de vin blanc sec 
5 cl d'armagnac
25 cl de crème fraîche
1 c à s de sauceline (si votre sauce est trop liquide)

Dans une poêle, mettre les morilles surgelées à cuire. L'objectif est de leur faire rejeter leur première eau. Lorsqu'elles sont dégelées, jeter l'eau et les transvaser dans une autre poêle avec un fond de beurre puis les mettre à cuire quelques minutes. Surtout bien conserver le jus ! (astuce : si vos morilles sont trop grosses, vous pouvez les couper en morceaux à l'aide d'un ciseau)

Pendant ce temps, émincer très finement l’échalote et la faire revenir dans un fond de beurre et d'huile neutre. Ajouter les coquilles Saint-Jacques et faire cuire en surveillant bien la cuisson. Trop cuites, elles deviendront caoutchouteuses. 

Mettre les écrevisses et les crevettes décortiquées dans une autre poêle avec un peu de beurre et d'huile et faire revenir en conservant bien le jus de cuisson.

Lorsque la chair des coquilles devient translucide, verser la poêlée d'écrevisses et crevettes et celle de morilles dans la préparation. Mettre quelques filaments de safran, un peu de piment d’Espelette et une pincée de sel si besoin. Arroser du vin blanc et de l'armagnac et laisser mijoter quelques minutes. 

Si vous ne devez pas consommer immédiatement cette cassolette, je vous conseille d'arrêter le feu et de réserver au frais. Dans le cas contraire, laisser réduire légèrement la sauce (si vous avez peur de trop faire cuire vos coquilles, réservez-les à part), puis ajouter la crème fraîche et la sauceline (seulement si votre crème est trop liquide). Votre crème doit napper votre cuillère.

Vous pouvez servir ce plat en entrée dans de petites cassolettes ou en plat principal accompagné de riz sauvage.


7 commentaires:

  1. Un grand merci pour votre recette que j'ai réalisée pour le Nouvel An. Succès au rendez-vous ! A faire t à refaire...
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  2. Trop bon. Tout le monde m'a félicité. Merci.
    Suzanne

    RépondreSupprimer
  3. Excellent. Dommage que les ingrédients soient un peu chers.
    Maëva

    RépondreSupprimer
  4. Fantastique ! J'ai adoré.
    Pauline

    RépondreSupprimer
  5. Trop trop bon. J'ai eu un super succès grâce à vous. Merci
    William

    RépondreSupprimer
  6. Génialissime ! Merci mille fois pour ce plat délicieux.
    Andrée

    RépondreSupprimer
  7. Une tuerie tellement c'est bon.
    Marc

    RépondreSupprimer